Espace
Presse
31.10.2018
Santé au Travail | Réponse de M. Henri Forest pour les co-rapporteurs aux enseignants de médecine du travail
Actualité

L’avenir du métier de médecin du travail, son contenu, son attractivité, constituent des éléments importants de la transformation du système de santé au travail qui s’engage. La réponse adressée par M. Forest aux enseignants, au nom de la mission conduite par Mme Lecocq, alimente les préoccupations liées à ces enjeux et exprimées par les universitaires et les internes en médecine du travail.

Par ailleurs, M. Forest évoque à cette occasion la rénovation de la gouvernance « libérée de l’équivoque que pouvait laisser planer une organisation des SST par les employeurs ». Ce type de propos heurtent bien sûr ceux qui dirigent les SSTI dans le respect du droit actuel et sous agrément de l’Administration, et conduit Présanse à réagir dans le communiqué joint. Il s’agit avant tout  ici de réaffirmer que les progrès de la prévention des risques professionnels passent par un engagement des entreprises, et donc des employeurs, dans la mise en œuvre des moyens, en proximité des besoins réels du terrain. Ceci n’empêche pas pour autant un pilotage renforcé du dispositif qui permette à l’Etat de conduire sa politique de santé au travail (contractualisation, certification, tableaux de bord...).

Contact presse